Intervention de Damien Robert (PTB+) sur la proposition de Fabian Culot (MR) de faire de l'éducation à l'anti-communisme à Seraing

Monsieur Culot,

Vous êtes intervenus plusieurs fois pour dénoncer les motions du ptb comme étant hors sujet et n'ayant aucun rapport avec l'intérêt communal. Je me souviens particulièrement vous avoir entendu dire lorsque nous proposions une intervention publique pour maintenir la centrale électrique TGV du Val : « Mais cela n'a rien à avoir avec l'intérêt communal Monsieur Robert. Votre intervention est hors contexte. La prochaine fois, vous allez venir avec quoi ? Une motion sur l'ONU ? Une motion sur le climat ? ».

Et voilà que vous débarquez avec une motion sur la guerre 14-18. En fait, pourquoi pas. Le devoir de mémoire sur les causes des guerres nous intéresse au plus haut point. Et le débat démocratique au sein du conseil communal aussi.

Donc, allons sur le fond.

En lisant votre interpellation, on se rend compte qu'il n'est nullement question de se soucier de la commémoration de la guerre 14-18. Vous préférez utiliser la date anniversaire de la première guerre mondiale pour faire le lien avec la nécessité de prolonger le devoir de mémoire des horreurs du fascisme. Mais aussi des purges et des massacres du communisme.

Comment ? Par un véritable tour de passe passe.

Monsieur Culot, je sais que vous n'êtes pas historien et que vous êtes juriste. Heureusement. Car en vous lisant, je m'interroge. Sur votre facebook, un citoyen interpellé vous a demandé : « M'enfin, quel est le rapport entre le nazisme et la commémoration de la guerre de 14 ?!! ». Vous lui avez répondu : « Je te rassure,pas de rapport direct,je ne suis pas à ce point ignorant de l'histoire . Mais les commémorations de chacune des deux grandes guerres entraînent toujours les mêmes actions et les mêmes rappels. Ma question a dès lors précisément pour objet de sortir des lieux communs pour rencontrer tous les excès qui ont mené à chacun de ces conflits [...] ».

Quel est donc le rapport avec le communisme ? Pour votre gouverne Monsieur Culot, le communisme n'est pas la cause de la guerre 14-18 puisqu'il n'existait pas encore à ce moment là. Par contre, j'aurais préféré dans votre intervention lire quelques mots sur le capitalisme et le colonialisme qui sont à la base de cette boucherie véritable. Mais là dessus, pas un mot.

Pour vous aider, je vais vous offrir un livre. Vous connaissez certainement l'encycolpédie Universalis. Je me sacrifie pour vous offrir le tome qui traite de la guerre 14-18. Je vous en fais cadeau en espérant que vous allez la lire.

Finalement, votre objectif (mal avoué) était d'encourager les autorités communales à faire un devoir de mémoire sur les massacres et les purges commis en URSS et en Chine.

Je vous pose la question. Pourquoi ne parler QUE des massacres en URSS et en Chine ?

Pourquoi ne demandez vous pas aussi la même chose contre les massacres du colonialisme, de l'impérialisme et du capitalisme ? Pourquoi ne pas demander un devoir de mémoire sur les mains coupées par les colons belges, sur les millions d'africains massacrés dans la construction des voies ferrées par les colons, sur les millions d'indiens morts dans les mines d'or en Amérique, sur les dizaines de milliers de victimes du coup d'état au Chili, motivés d'ailleurs par l'idéologie libérale ?

Je vais faire un deuxième sacrifice ce soir Monsieur Culot. Je vais vous offrir un deuxième cadeau. C'est le livre noir du colonialisme. Vous y trouverez de nombreuses références aux massacres au nom de l'idéologie libérale ou chrétienne que vous ne remettez pas ici en cause. Et si je le retrouve, je vous offrirai le livre noir du capitalisme.

Évitez de m'offrir le livre noir du communisme, je l'ai chez moi, je l'ai déjà lu.

Enfin, pour terminer, pourquoi ne pas poser la question du devoir de mémoire contre la dictature libérale qui au 19ème siècle, en Belgique, a poussé les enfants belges à travailler dans les mines dans un pays où seulement 30 000 habitants pouvaient voter sur une population totale de 4 millions de belges.

Pourquoi ?

Nous sommes favorables à n'importe quel devoir de mémoire du moment qu'il soit fait sérieusement. A commencer par faire un devoir de mémoire positif envers tous ceux qui en belgique, ont lutté pour les droits démocratiques, pour sortir les enfants des mines ;, pour obtenir le suffrage universel, pour construire la sécurité sociale. Ce serait le plus bel exemple que l'on pourrait transmettre.

Mais si l'objectif de votre intervention est bassement politique. Qu'il est lié à votre peur de voir encore progresser le PTB, je vais vous faire une confidence Monsieur Culot, ce n'est pas en organisant des colloques sur les massacres du fascisme, du communisme ou du capitalisme que vous allez enrayer la progression du PTB. C'est en menant une politique sociale. Et là, on vous attend toujours.

Damien Robert