Malgré l’interdiction du PS, la fête du PTB et de MPLP aura bien lieu à Seraing !

Ce samedi, le PTB et Médecine Pour le Peuple à Seraing organisent leur traditionnelle « fête des gens d’abord » à la salle et dans le parc du Jardin perdu. Plus de 300 Sérésiens se sont déjà inscrits et ont payé leur repas pour le barbecue du soir et plus de 400 personnes en tout sont attendues.  Mardi, les organisateurs de la fête (qui est organisée depuis presque 10 ans maintenant à Seraing) ont reçu un courrier du conseil d’administration de la salle « le jardin perdu » qui annulait le contrat de location de la salle alors que ce dernier avait été signé le 1er juillet 2015. Depuis, malgré les demandes introduites auprès du CA pour qu’il revienne sur sa décision, l’interdiction d’accès à la salle est maintenue. « Le PS maintient son interdiction et nous allons maintenir notre fête qui va se transformer en fête pour la démocratie à Seraing » explique Damien Robert, chef de groupe PTB+ à Seraing. Et ce dernier de rajouter : « La fête aura lieu entre 15h et 21h en plein air dans le parc du jardin perdu ».

Pour rappel, l’annonce de l’interdiction d’accès la salle avait été annoncée par un courrier sans signataire… « Nous avons cru au début à une blague », raconte Damien Robert, « mais on nous a confirmé que c’était bien une décision prise par le Conseil d’administration ». Dans le Conseil d’administration de cette salle, on retrouve entre autres Alain Mathot, bourgmestre de Seraing, Francis Bekaert, président du CPAS et divers responsables socialistes locaux. Pour Damien Robert, « cette interdiction s’apparente à de l’intimidation politique et c’est une gifle à l’immense majorité des Sérésiens attachés à la démocratie et au pluralisme politique ».

La raison invoquée par le Conseil d’administration est que les organisateurs ont tenté de « tromper » les propriétaires de la salle parce que ce n’est pas le PTB mais bien Médecine Pour le Peuple qui a signé le contrat de location…  « Nous avons cru au début à une blague », raconte Damien Robert, « mais on nous a confirmé que c’était bien une décision prise par le Conseil d’administration ». Et ce dernier de continuer : « Cette interdiction est complètement absurde. Premièrement, cette fête a déjà eu lieu l’année dernière selon les mêmes dispositions contractuelles sans que cela pose le moindre problème. Deuxièmement, l’événement public et toute la mobilisation autour mentionnent les deux organisateurs dont le lien de proximité est connu ouvertement. Il est en effet de notoriété publique que Médecine pour le Peuple est une initiative du PTB et que ces deux organisations ont  toujours étroitement collaboré, notamment dans l’organisation de cette fête annuelle.» Médecine Pour le Peuple et le PTB ont décidé de faire appel contre la décision. « Nous ne pouvons accepter cette interdiction », explique Damien Robert, « c’est pourquoi nous avons envoyé en urgence une requête pour demander aux propriétaires de revenir sur leur décision absurde ». Mais ce vendredi matin, aucune réponse n’a été donnée par les membres du CA qui restent sourds aux demandes des organisateurs.

C’est pourquoi  le PTB et Médecine Pour le Peuple ont décidé de maintenir la fête. Damien Robert a ainsi écrit le commentaire suivant sur facebook : « Depuis hier soir, nous recevons énormément de témoignages de soutien et de solidarité. Merci à toutes et tous. Cela fait chaud au cœur. Malgré notre mise en demeure, les mandataires PS du conseil d’administration de la salle du jardin perdu refusent de revenir sur leur décision. Vous êtes nombreux à nous demander si la fête a quand même lieu. Nous sommes un parti de principes et un parti responsable. Plus de 300 personnes ont réservé leur repas et plus de 400 personnes ont annoncé leur présence à cette fête. De plus, la journée a été préparée par des dizaines de bénévoles, membres et sympathisants du PTB ainsi que par des patients de Médecine Pour le Peuple. Nous maintenons donc la fête. Nous allons la transformer en une magnifique fête en plein air, populaire, familiale et pour la démocratie, dans le parc autour de la salle. Il y aura restauration (pains saucisse, buffet dessert), bar à softs et bière, bar à cocktails, tombola, jeux pour enfants, pétanque, animations, stands d’associations, château gonflable, animation musicale… On vous y attend nombreux, de Seraing et d’ailleurs entre 15h et 21h. Ce sera une magnifique fête et le plus beau message que l’on puisse donner pour défendre la démocratie et la gauche à Seraing !  En démocratie, le pluralisme politique et la liberté d’expression sont des obligations,  pas des options ».