Poubelles à Seraing : A trois jours de la date limite du paiement de la facture, toujours pas de courrier officiel pour expliquer les changements annoncés

Le 12 septembre, lors du conseil communal, la majorité avait annoncé qu'un courrier allait être envoyé à l'ensemble des habitants de la commune pour expliquer officiellement les changements décidé et la procédure à suivre concernant la facture 2015-2016 sur la taxe immondices. « Nous sommes le 8 octobre et toujours aucun courrier de ce type n’a été envoyé », déplore Damien Robert. Et ce dernier de rajouter : « C’est d’autant plus regrettable que la date limite pour le payement est le 10 octobre et qu’un grand nombre de Serésiens se demandent toujours ce qu’ils doivent faire ».

Pour rappel, sur les 25 935 ménages que comptent la commune, 18 291 d’entre eux devaient repayer une partie supplémentaire en plus de la taxe fixe. Après de nombreuses protestations et l’organisation de manifestations devant l’hôtel de Ville et devant le conseil communal, la majorité avait fini par annoncer plusieurs modifications.

Pour Damien Robert, cette non communication pose problème : « Les Serésiens ont été assommés par une taxe pour laquelle 70% d'entre eux doivent repayer. Ils ont rouspété, lutté et ils ont finalement fait reculer la majorité sur certains points. Mais après avoir cédé, le Collège ne fait aucune communication officielle sur les changements et sur la procédure à suivre. Les gens se sentent piégés et ils ont raison. »

En outre, de nombreux citoyens qui ont envoyé un courrier de réclamation avec leur situation précise ne reçoivent en réponse qu’une lettre type. Cette lettre type est tellement vague que certaines personnes qui expliquent dans leur courrier de réclamation qu’ils ont des enfants en bas-âge avec des langes reçoivent en retour la lettre type de la ville leur demandant s’ils peuvent signaler à la commune l’éventuelle présence dans leur ménage d’enfants avec des langes…

Cette situation est d’autant plus regrettable que le dossier des poubelles à Seraing est marqué dès le départ par de gros problèmes de communication de la part du Collège. En effet, en 2014, la majorité avait surcommuniqué sur la diminution de la taxe forfaitaire de 5 € mais n’avait pratiquement pas expliqué à la population que le montant de la partie variable était quasiment triplé (le kilo supplémentaire passant de 20 cents à 60 ou 75 cents suivant la situation et la levée supplémentaire passant de 1 à 2,5 €). Ce manque de communication avait surpris une grande majorité des habitants de Seraing lors de la réception de l'extrait de rôle car ils ne comprenaient pas pourquoi leur taxe supplémentaire avait triplé. « Ces gros problèmes de communication datant de novembre 2014 avaient été pointé du doigt par le PTB et repris par l’ensemble des partis de l’opposition lors du dernier conseil communal », constate Damien Robert. Et ce dernier de conclure : « Il est regrettable que ce problème de communication perdure malgré ce qui s’est passé. Les Serésiens sont quand même en droit d’avoir une explication claire. La décision de changement a été prise et communiquée il y a presqu’un mois au conseil communal. Pourquoi, presque trente jours plus tard, les habitants ne sont-ils toujours pas avertis officiellement par le courrier promis alors que la date limite pour le payement de la facture est presque dépassée ? C'est un manque de respect pour la population. »

Damien Robert