Prêt à agir?

Dernières mises à jour

Le Master Plan ne solutionne pas les problèmes des Sérésiens et Sérésiennes.

Au conseil communal, la majorité socialiste a présenté ce lundi 2 septembre 2019 un « Plan stratégique ». Avec ce plan, le PS veut vendre une image de renouveau. Dans cette longue liste de projets, une partie d'entre eux sont de bon sens et nous les appuyons. Mais cela ne doit pas masquer l'essentiel. L’essentiel, c’est que ce « plan stratégique » amène peu de nouvelles choses par rapport à ce qui a déjà été présenté et discuté dans ce conseil communal depuis presque 10 ans. En fait, ce "plan stratégique" est dans la continuité de ce que l'ancien bourgmestre avait lancé avec la majorité socialiste. Damien Robert, chef de groupe PTB au conseil communal, est intervenu pour défendre le point de vue du PTB et rappeler les véritables priorités des habitants. Voici les idées qu'il a défendues dans son intervention. La majorité socialiste fait comme si ce Master Plan était la solution aux problèmes de la Ville. Mais cela fait dix ans qu'on nous martèle cette soi disant vérité. Il est temps de regarder les résultats. L'essentiel des projets du Master Plan sont orientés vers l'immobilier privé. Ce sont les projets qui demandent le plus d'investissement de la part de la commun. Ce sont aussi ces budgets qui demandent les plus gros subsides d'argent public. Cela se compte en dizaines, voire en centaine de millions €.

Le PTB demande au PS d'arrêter la procédure de recours aux huissiers pour les 2307 ménages à Seraing

Il y a quelques jours, 2307 ménages de Seraing ont reçu une mise en demeure, rédigée par un huissier, à la demande des autorités communales, pour réclamer le payement de la taxe déchets 2015-2016. Pour Damien Robert, chef de groupe PTB, la majorité socialiste doit faire marche arrière : «  Pour une majorité qui a annoncé que la lutte contre la pauvreté serait son cheval de bataille, cette décision est injuste et irresponsable. Au lieu de recourir massivement aux huissiers, le mieux serait d’analyser les situations de chaque ménage au cas par cas. Nous demandons à la majorité socialiste de revenir sur sa décision et d'arrêter la procédure en cours ».

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?